BIODIMESTICA

Patrimoine fruitier & légumier des Hauts-de-France et de Wallonie

Claire Piedanna et Aurélien Leroy, techniciens, récoltent la pomme Cabarette, variété dont la cueillette est très tardive.

La cueillette de pommes qui avait commencé début août, s’est étalée sur 3 mois.

Les fruits cueillis au verger conservatoire ont plusieurs utilisations :

  • - Plus de 200 lots réservés à des expositions fruitières organisées par  les partenaires du Centre régional de ressources génétiques : « La fête du Lait » à Le Quesnoy organisée par le Parc naturel régional de l’Avesnois, 4 expositions fruitières du Parc naturel régional de Scarpe Escaut, « Pomme en fête » à Hetomesnil organisée par l’association I z’on creuqué eun’ pomm’, la « fête de la pomme et du terroir » à Ailly-le-Haut-Clocher, l’inauguration d’un verger par la ville de Tourcoing, et une dizaine de manifestations auxquelles participent les Croqueurs de pommes Nord-Pas de Calais et Belgique.
  • - Environ 200 caisses plastiques (30 fruits) afin d’améliorer nos connaissances sur les variétés anciennes de fruits : 80 pour les analyses de fruits au laboratoire, 40 pour des descriptions littéraires, 100 pour l’authentification variétale lors de journées pomologiques transfrontalières avec le CRAW, et une 10ène pour réaliser des lithographies.
  • - 50 caisses de nouvelles variétés de pommes et de poires issues des programmes de création variétale du CRRG et du CRAW, destinées en partie à l’assemblée générale de l’association Novafruits.
  • - Plus de 4 tonnes de pommes et de poires qui seront pressés en jus.

 

Dernière cueillette au verger conservatoire de Villeneuve d'Ascq

Prochains évènements

Variété à l'honneur

  • , ,

    Variété transfrontalière, fruit vert, virant au beau jaune clair présentant parfois une légère joue rose-orangé, chair très blanche, très ferme, acidulée-sucrée, fruit d'hiver tant de table que pour cuire et qui devient bon à partir de Noël, très bonne conservation en cave jusque mai-juin, arbre vigoureux, facile à conduire, très productif mais alternant, toutes formes et tous porte-greffes, peu sensible à l'oïdium et moyennement à la tavelure et au chancre, très bon pollinisateur pour les variétés fleurissant début mai (moyenne saison).

    Plusieurs témoignages rapportent que la Président Van Dievoet serait originaire de la région de Volkerinckhove dans les Flandres et qu’elle aurait été repérée, puis multipliée par Hector Demey,pépiniériste à Bollezeele . C’est une variété traditionnelle de haute-tige répandue un peu partout dans la région Nord-Pas-de-Calais avec une fréquence plus marquée dans les arrondissements de Dunkerque, Saint-Omer et Calais. La Cabarette (nom donné en France) est connue en Belgique où, selon les chercheurs de la Station de Phytopathologie de Gembloux, elle porte le nom de son obtenteur 'Président Van Dievoet', qui l’aurait gagnée en semant des pépins d’une variété provenant de Russie, dans la première moitié du XIXe siècle. Qu’elle ait pu passer la frontière et être rebaptisée en France pour les besoins commerciaux de son promoteur n’aurait alors rien d’étonnant, à un détail près, on la trouve en France dans de très vieux vergers exclusivement en haute-tige, tandis qu’en Belgique elle est toujours greffée sur des sujets plus faibles et abritée dans des jardins ou parcs de châteaux.